A ASTUCES

6 Astuces Pour Réussir Son E-Business En Rdc: E-Commerce Et Blog

, ASTUCES

Qu'il s'agisse de la RDCongo, du Cameroun, de la Côte d’ivoire, du Sénégal, du Maroc, du Nigéria, etc (…) ,elles sont nombreuses, les petites et moyennes entreprises qui s essaient ces dernières années au E-Business. Toutefois, rares sont les initiatives qui tiennent jusqu’à la rentabilité. 

Triste réalité: elles sont contraintes de fermer les portes quelques mois ou années plus tard.

A qui la faute ? Manque de liquidités, problèmes logistiques, moyens de paiement, habitudes d’achats des populations, business modèle ? Les avis sont partagés et différents quand on passe d’un entrepreneur à un autre. 

S'inspirant de l'E-Book "Réussir dans l' E- commerce en Afrique " D'Aurele SIMO (consultant en e-commerce ayant travaillé chez Jumia et Afrimalin) et des échanges avec les différents acteurs de l'e-commerce local Julisha propose quelques astuces pour augmenter ses chances de réussir son business en ligne en RDC de manière particulière et le cas échéant en  Afrique.

Attention, nous vous donnons ces conseils, pas en tant que spécialiste e-commerce, car nous ne le sommes pas, mais nous nous intéressons de plus en plus à ce sujet; n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires.

De Quel Business en ligne s'agit-il?

Avant de commencer, il faut préciser qu'il  y a différents types de business en ligne : le e-commerce, l’infopreneur, les petites annonces, les annuaires, etc. 

Dans le cadre de cet article, nous nous limiterons au E-commerce classique et à l'infopreneur(médias en ligne).  Il s'agira donc des conseils généraux qui peuvent être  applicables, essentiellement, dans ces deux types de business en ligne.

Ainsi, voici nos 6 astuces pour augmenter ses chances de réussite dans le E-Business:

#1 : SAVOIR POUR QUI VOUS VOULEZ LE FAIRE : CONNAÎTRE VOTRE CIBLE

Si vous foncez dans le tas en faisant un peu de tout dans votre business en ligne en espérant avoir des résultats( il y aura bien une catégorie des personnes qui sera intéressée), vous vous trompez ! 

Pour avoir un business en ligne rentable, vous devez connaître votre cible et savoir comment répondre à son besoin.

Ainsi, au delà des préalables classiques (étude de marché, de faisabilité, etc), pour augmenter vos chances de réussite, il faut arriver à maximiser votre taux de conversion et rentabiliser votre business en ligne. 

Pour cela, vous devez non seulement connaître votre cible mais aussi connaître  ses attentes. Cela vous permettra de vous adresser de la manière la plus optimale à votre trafic, à votre audience. 

On ne s’adresse pas, ou on ne vend pas à des jeunes de 20 ans comme à des femmes de 30 ans, ou encore à des jeunes diplômés, encore moins à un individu comme on le ferait à une entreprise !

En connaissant précisément votre cible, vous saurez quel sera le cadeau gratuit le plus susceptible de lui donner envie de vous laisser son adresse email. Mais vous connaîtrez aussi les expressions les mieux marquantes pour convertir bien plus et donc avoir une liste d’emails bien plus fournie, tout cela juste en connaissant votre cible. 

De ce fait, cela vous permettra véritablement d’avoir un business en ligne rentable.

#2 : TRAVAILLEZ VOTRE RÉFÉRENCEMENT !

Si beaucoup d'infopreneurs comprennent de plus en plus l'importance du référencement, les e-commerçants, eux ,négligent cet aspect. 

En effet, pour avoir des clients, voire juste des prospects, vous ne devrez pas être invisible sur les résultats de recherche de Google (un business en ligne rentable est un business qui a un bon SEO).

Si vous êtes infopreneur, nous vous conseillons vivement d’écrire des articles très régulièrement (2-3 par semaine, voire 1 par jour si vous débutez pour maximiser vos résultats). Non seulement vous « direz » aux robots de Google : « Eh j’suis là ! J’existe et je suis actif !  » mais en plus, cela accélérera votre référencement naturel, et donc vous fera obtenir des prospects bien plus rapidement via votre site. Vos articles devront être positionnés sur un mot-clé ou une expression récurrente de votre domaine. 

Si vous êtes e-commerçant, la stratégie est la même, sauf que vous n’écrivez pas vraiment des articles de blog, mais plus des descriptions de produits. Vous avez le choix de payer des sociétés pour votre référencement ou bien référencer le nom de vos produits en utilisant les bons mots-clés plusieurs fois. Bien sûr, si vous débutez, vous n’allez pas vous retrouver tout de suite en top de la première page de Google.

#3: OFFREZ UNE EXPÉRIENCE UTILISATEUR DE QUALITÉ 

 Au delà de bien connaître sa cible et d'avoir un bon référencement:

Mettez le client au cœur de votre stratégie

« Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que l’internaute est la même personne que celle qui va en magasin ».

L’idée ici est de penser que votre boutique en ligne est une boutique physique : que feriez-vous s’il s’agissait d’une boutique en ville ? Surement, vous embaucheriez des vendeurs pour conseiller et rassurer le client ! Sur le web, le vendeur c’est votre site, mais pour autant il ne peut pas travailler tout seul ! Il faut lui donner des moyens : je rassure mon client via mon interface facile d'utilisation, mon site est ergonomique et s'adapte aux mobiles, je suis crédible grace à du contenu pertinent et par des témoignages, commentaires ou notes des utilisateurs, mon système de paiement est fiable, le client ne risque rien,etc.

Utiliser votre site ou application pour se procurer des produits ou services doit être une expérience plaisante.

Bien plus, votre service après vente (livraison, gestion des réclamations, réponses aux commentaires, etc) doit être irréprochable.

#4: MONÉTISER CORRECTEMENT VOTRE BUSINESS

Pour rentabiliser votre business en ligne,  vous devrez bien sûr gagner de l’argent de manière récurrente avec. Pour cela, il est important d’avoir plusieurs gammes de produits (cher, très cher et pas cher du tout, voire des produits par abonnement).

Si vous êtes infopreneur, vous pouvez proposer un premier produit gratuit pour attirer des prospects (un classique). Puis un produit d’entrée de gamme,  ainsi qu’un produit à tarif normal, puis des produits  chers (Premium), par exemple. Pensez aussi au consulting/coaching payé soit à l’heure ou aux résultats (en prenant un certain pourcentage) ;Si vous êtes e-commerçant, cela reste aussi très important de varier les prix. 

 Mais bien sûr, cela dépend également de ce que vous vendez.

Dans le cas de la RDC, les moyens de paiement demeurent problématiques. Pour contourner le frein de la faible bancarisation et de la difficulté d'intégrer des solutions de paiement utilisant les mobiles money; le recours au cash on delivery, à un système d'abonnement, ou encore le prépaiement manuel via mobile money est régulièrement utilisé.

 #5: SORTEZ DE VOTRE BULLE !

Vous devez aller vers les autres pour élargir votre zone de contacts. Que ce soit pour des partenariats, pour mieux faire connaitre votre activité, votre shop, vos produits en ligne, ou pour optimiser votre système de distribution, etc. soyez un « veilleur». Observer ce qui se fait dans votre secteur (la concurrence, les offres alternatives, les potentiels partenaires, etc) et développer des synergies quand c'est possible.

Si vous êtes infopreneur, et en quête de visibilité, vous avez plusieurs options pour sortir de votre bulle et avoir un business en ligne rentable. En effet, au lieu de publier uniquement sur vos blogs, vous avez les réseaux sociaux, les forums des mêmes thématiques que vous. Le seul investissement est un investissement en temps de votre part.

Si vous êtes un e-commerçant, les réseaux sociaux (Facebook surtout) deviendront vos outils quotidien pour faire connaitre vos produits au-delà de votre shop. Communiquez sur ce que vous faites!!!

#6 SAVOIR PIVOTER: S'ADAPTER AUX RÉALITÉS DU TERRAIN 

Très souvent on peut constater que malgré le fait qu'on ait fait son étude de marché et qu'on ait identifié les besoins de la cible. Notre offre a du mal à décoller et passe à côté des véritables besoins du marché. 

Dans ce cas, en tant qu'entrepreneur, il faut arriver à pivoter. 

La modification d'une partie ou de l'intégralité de l'activité permet d'affiner l'idée de départ et de l'adapter. L'objectif est de séduire plus, et de se démarquer en se servant des besoins identifiés lors de l'expérience initiale et de la phase d'apprentissage."  Le pivot peut consister à passer du B-to-C au B-to-B, basculer d'un système d'audience à une solution de transaction, segmenter son offre sur une niche, etc.

Voici de manière générale quelques pistes pour réussir son E-commerce en RDC. Vous connaissez d'autres astuces? Laissez nous un commentaire.

C’est à vous de jouer !

Commentaires

Laisser un commentaire

Se connécter pour commenter

Commentaires Récent

"I like it"

comment
Corneille 1 semaine, 4 jours,

"Bien dit!"

comment
Lionel 5 mois,

"comment integre le groupe de t"

comment
kalombo 5 mois, 2 semaines,

Petites Annonces

Search